OBJECTIF GÉNÉRAL

  1. La sélection des ingrédients est basée sur les principes de durabilité et de responsabilité écologique. Les ingrédients d'origine agricoles (matières premières et produits semi-finis) sont cultivés biologiquement à moins qu'il soit prouvé qu'ils ne sont pas disponibles. Ces cas sont mentionnés dans le cahier des charges.

    Les produits synthétiques, les agents de colorations et les conservateurs ne devront pas être utilisés ou être utilisés de manière très restreinte. La liste positive mentionne uniquement les substances qui, à cause de leurs propriétés spécifiques, ou pour leur fonction dans le produit, ne peuvent être substituées, à court terme, par une meilleure alternative, plus écologique.

    L’usage d’organismes génétiquement modifiés (OGM) ou de techniques OGM dans la chaîne de production est strictement interdit.
     
  2. Les procédés utilisés dans la production et la transformation ne peuvent être polluant et doivent respecter à la fois la santé et l’environnement. Cela se fera grâce à des mesures qui prennent en compte la biodégradabilité, le recyclage de l’emballage, les déchets,… La commercialisation de ces cosmétiques de qualité prend en compte le bien-être du consommateur en mettant en place des règles claires, ainsi qu'en favorisant la communication et la transparence tout on long de la chaîne.
     
  3. Les produits finis ne peuvent être testés sur les animaux. Des méthodes alternatives seront utilisées.